Accueil

    Tchat Webcam

    Jeux d' Arcade

    Jeux d' Adresse

    Jeux de Combat

    Jeux Enfants

    Jeux en Ligne

    Jeux de Casino

    Jeux Divers

    Jeux de Sport

    Jeux de Tir

    Jeux de Réflexion

    Jeux de Cartes

    Jeux Moteurs

    Jeux Multijoueurs

    Nouveautes Jeux

    Programme Tele

    Les Web TV

    Puzzles

    Fonds d Ecran

    Blagues

    Poèmes

   Tchat Portugais

©Jokerplanet.com

Stade de Reims: Stade de Reims équipe de Foot Français

   

secre story 3

Effectifs Stade de Reims : Gardiens: 1 Sacha Bastien - 16 Kossi Agassa - 30 Johny Placide - Défenseurs: 2 Mohamed Fofana - 3 Franck Signorino - 4 Valentin Roberge - 15 Chris Mavinga - 22 Mickaël Tacalfred - 23 Aïssa Mandi - 25 Anthony Weber - 27 Christopher Glombard - 28 Antoine Conte - Milieux de terrain: 5 Grégory Bourillon - 6 Antoine Devaux - 8 Prince Oniangué - 11 Diego Rigonato - 17 Mads Albæk - 19 Alexi Peuget - 26 Omenuke Mfulu - Attaquants: 7 Odaïr Fortes - 10 Gaëtan Charbonnier - 12 Nicolas de Préville - 14 Benjamin Moukandjo - 20 Yann Bennedick - 24 David N'Gog - 29 Grejohn Kyei

Nom: Stade de Reims
Fondation: 1931
Stade: Stade Auguste-Delaune
Capacité: 21 628 places
Président: Jean-Pierre Caillot
Entraineur: Olivier Guégan
Joueur le plus capé: René Masclaux (553)
Meilleur buteur: Just Fontaine (145)

Palmarès officiel de l'équipe

Coupe des clubs champions européens
Finaliste : 1956, 1959
Coupe Latine
Vainqueur : 1953
Finaliste : 1955
Championnat de France
Champion : 1949, 1953, 1955, 1958, 1960, 1962.
Vice-champion : 1947, 1954, 1963
Coupe de France
Vainqueur : 1950, 1958
Finaliste : 1977
Coupe Charles Drago
Vainqueur : 1954
Challenge des champions
Vainqueur : 1949 (non officiel), 1955, 1958, 1960, 1966
Finaliste : 1962
Championnat de France de Ligue 2
Champion : 1966
Vice-champion : 2012

Stade de Reims: Club de football français, fondé le 18 juin 1931 à Reims, en Champagne-Ardenne.

Né de la réunion de plusieurs clubs, au premier rang desquels la Société sportive du parc Pommery, le Stade de Reims emménage en 1934 dans le nouveau vélodrome municipal, futur stade Auguste-Delaune. Champion de France amateur en 1935, le club opte pour le professionnalisme et intègre la deuxième division du championnat de France. En 1938, la fusion avec le Sporting Club Rémois, le grand rival local au maillot rouge et blanc, donne un nouvel élan à l’ensemble, qui est promu en première division à la sortie de la guerre.

Dans les années 1950, le Stade de Reims s’impose comme le principal club français, amassant en quelques années un palmarès prestigieux. Porté par des personnalités emblématiques (l’entraîneur Albert Batteux, le président Henri Germain ou encore le meneur de jeu Raymond Kopa), il remporte à six reprises le championnat de France et deux fois la coupe de France entre 1949 et 1962. Représentants français à la première édition de la Coupe des clubs champions européens en 1956, les coéquipiers du capitaine Robert Jonquet s’inclinent de justesse en finale face au Real Madrid. L’histoire se répète trois ans plus tard, face au même adversaire.

Le licenciement de Batteux en 1963 coïncide avec le recul sportif du club, relégué en deuxième division en 1964 et 1967. De retour dans l’élite dans les années 1970, le club rémois ne parvient pas à retrouver l’éclat du passé, malgré les exploits de l’Argentin Carlos Bianchi. Sauvé de justesse de la faillite en 1978, relégué l’année suivante, il devient un pensionnaire régulier de la D2 jusqu’à sa liquidation judiciaire en 1991.

Le Stade de Reims repart en Division d’honneur du Nord-Est, 6e échelon du football français, d’où il lui faudra dix saisons pour remonter en Ligue 2, où il se stabilise. En 2012, le Stade de Reims fait finalement son retour dans l’élite, 33 ans après sa dernière saison au plus haut niveau national.

Le club est présidé depuis 2004 par Jean-Pierre Caillot.

Le « Stade de Reims » naît le 18 juin 1931 sur les fondations de la « Société sportive du parc Pommery », fondée en 1910. Alors que les joueurs de la SSPP arboraient un maillot rappelant les couleurs des bouteilles de Champagne (or et vert foncé), le nouveau club opte pour le noir et tango, considérés comme plus neutres. Lors de la fusion avec le Sporting Club rémois en 1938, le club conserve son appellation mais opte finalement pour les couleurs du SCR, le rouge et le blanc, avec lesquelles il va connaître son heure de gloire dans les années 1950.

Sujet à des soucis financiers considérables qui lui ont valu d’être rétrogradé administrativement en troisième division, le Stade de Reims dépose le bilan en octobre 1991 ; il renaît le 25 octobre 1991 sous un nouveau nom, le « Stade de Reims Champagne FC ». L’aventure s’achève après une seule saison sur un nouveau dépôt de bilan, déclaré le 11 mai 1992.

En juillet 1992 naît le « Stade de Reims Champagne », qui repart en Division d’honneur Nord-Est, le 6e échelon du football français. L’écusson originel est adapté, en y faisant apparaître les termes « champagne » et « 92 ». Mais la loi Évin, votée en 1991, interdit au club d’utiliser une bouteille de vin comme emblème, de sorte qu’il évolue jusqu’en 1998 sans logo officiel.

En 1999, alors que le club atteint le championnat National, il retrouve son nom original et un tout nouvel écusson est dessiné par le designer Christophe Blottin. Les formes situées entre les lettres « S » et « R » (les initiales du club) feraient référence à l’Ange au Sourire, un des symboles de la ville de Reims.

AS Saint Etienne
Association sportive de Saint Etienne
Tous les Jeux

 

Evian Thonon
Evian Thonon Gaillard Football Club
Todas as Equipas